21 janvier 2022

Témoignage d’une rencontre avec Pierre Rabhi

Témoignage d’une rencontre avec Pierre Rabhi

Témoignage de Karim Rahal, co-fondateur de Torba

J’ai rencontré Pierre Rabhi lors d’une conférence qu’il a donnée à l’Institut National d’Agronomie d’El Harrach (Alger) au début des années 1990, alors que j’étais étudiant.

Il s’était présenté comme un simple agriculteur biologique, qui remettait déjà très clairement en question le système préétabli, profondément inégalitaire et dévastateur de la planète. A cette époque, il revenait du Burkina Faso dans lequel il avait formé des centaines de petits agriculteurs à l’autonomie alimentaire en milieu aride. Son désir était de reconvertir toute l’Afrique et tout le Maghreb à cette approche de l’agriculture respectueuse de la nature et contre-carrer l’agro-industrie.

La force tranquille de ce bonhomme m’a littéralement impressionné, et je n’ai eu de cesse depuis de lire ses livres, visiter les eco-lieux qu’il a inspiré en France. Je suis allé chez lui en Ardèche à deux reprises, pour une visite de courtoisie. Ce qui me frappait à chaque fois, c’est qu’il était habité par l’idée de fin du monde, qu’il ne fallait pas faire confiance à la société de surconsommation et qu’il fallait retrouver le contact de la terre nourricière. Quand je lui ai montré des videos sur les activités de Torba, il était enchanté, admiratif et plein d’espoir, en répétant cette anecdote « que voyant l’état du monde, il voulait donner sa démission mais ne savait pas à qui la donner, mais en voyant cette énergie citoyenne comme la notre, il acceptait de reprendre du service » !

C’était profondément un homme de Bien, qui ne faisait que le Bien autour de lui, et je ne comprends pas comment il a pu être critiqué pour certaines convictions, au lieu de voir la grandeur de sa vision et de son souci de l’humain. A ce propos, on m’a souvent demandé si Pierre Rabhi est musulman ou chrétien. L’ayant suivi de près, je crois qu’il a largement dépassé le concept religieux pour aller vers une vie plus spirituelle ou mystique, et qu’il était plus proche du milieu soufi. Il était notamment très ami avec le Cheikh Bentounes de la tariqa el Alawiya (Mostaganem), parcequ’ils avaient une vision commune sur l’écologie, l’avenir de l’humanité et la culture du vivre-ensemble pour la paix.

Karim Rahal est enseignant vétérinaire, spécialisé en polyculture-élevage bio, à l’université de Blida. Ecologiste convaincu, il milite pour la diffusion de l’agroécologie, au travers notamment des actions du Collectif Torba qu’il a cofondé et qui active pour le respect de la terre, de la nature et de l’environnement, avec pour slogan : « Cultivons notre santé ! »  

Pierre Rabhi est un Agriculteur, écrivain et penseur français d’origine algérienne (1938 – 2021). Sa région d’origine est Kenadsa (wilaya de Bechar) l’a beaucoup marqué et il la relate très souvent dans ses écrits.  Adopté par un couple de français dans les années 1950, Pierre Rabhi a dû s’expatrier pour chercher du travail à Paris, puis en Ardèche où son action militante lui a valu la reconnaissance en tant qu’un des pionniers de l’agriculture biologique et l’inventeur du concept « Oasis en tous lieux ». C’est une personnalité médiatique qui a depuis inspiré de nombreux mouvements, associations, collectifs, associations dont le Collectif Torba.

Il défend un mode de société plus respectueux des hommes et de la terre et soutient le développement de pratiques agricoles accessibles à tous et notamment aux plus démunis, tout en préservant les patrimoines nourriciers. En effet, depuis 1981, il transmet son savoir-faire dans les pays arides d’Afrique (Burkina Faso, Mali…), en France et en Europe, cherchant à redonner leur autonomie alimentaire aux populations. Il est aujourd’hui reconnu expert international pour la sécurité alimentaire et a participé à l’élaboration de la Convention des Nations Unies pour la lutte contre la désertification.

2 thoughts on “Témoignage d’une rencontre avec Pierre Rabhi

  1. Bonjour,le colibris de kenadsa n’en est que plus fier et rassuré de quitter cette terre prodigieuse et nourricière,bravo à vous tous et paix à son âme.

  2. Très contente de voir que Pierre Rabhi a été entendu jusqu’à nous. Bonne et longue vie à l’association torba ainsi qu’à tous ces membres.
    Que Dieu vous protège et vous bénisse et qu’il acceuille Pierre dans son vaste paradis.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *