24 octobre 2021

Rencontre Pierre Rabhi & Collectif Torba Algérie

Rencontre Pierre Rabhi & Collectif Torba Algérie

Voici le texte écrit par Karim Tedjani, animateur et concepteur du blog Nouara ecologie, qui a assisté avec le Collectif Torba à une rencontre exceptionnelle avec Pierre Rabhi, père fondateur du concept d’Agroécologie, qu’il a lui même longuement pratiqué et enseigné durant toute sa vie, aussi bien en France qu’en Afrique de l’ouest.
Quelques extraits :
L’honneur de cet entretien en petit comité à Montchamps, le charmant petit refuge ardéchois du couple Rabhi, je le dois surtout à quelques modestes coups de main donnés à un ami reconnaissant, qui a largement contribué à la création de ce collectif algérien très prometteur ; engagé pour la cause de l’agro écologie en Algérie, mais aussi de la revalorisation de nos cultures locales, au sens agricole et artisanal du terme. Karim Rahal et moi nous rencontrons inlassablement, quel que soit nos divergences sur la forme, autour d’une même idée fondamentale : la nature algérienne et la nature en Algérie sont les deux faces polaires d’une même unité, une nature à la fois humaine et environnementale.
C’est d’abord à la légitimité des actes et des impulsions données par Torba à la société civile algéroise, avec le noble dessein d’élargir leur champ d’activité à l’échelle nationale et internationale, que je dois ma présence parmi d’autres Algériens réunis autour de la volonté d’impliquer Pierre Rabhi dans cette noble entreprise pour l’Algérie, la terre où il a vu le jour et, il me semble, se languit de ne pas retourner plus souvent. Une des plus belle aventure de Torba est la récente création de deux AMAP, ou fermes coopératives dans la région de l’Algérois, afin de proposer des produits naturels et locaux à une communauté de consommateurs en relation directe avec un agriculteur. C’est, l’air de rien, une véritable petite révolution dans une Algérie bientôt totalement conquise à la pétrochimie agricole et la « mort dans les assiettes » comme le rappellera « Pierre ».
« Koul 3outla fiha khayr », à chaque contretemps il y a du bon ; du moins pour celui ou celle qui croit en la providence et le bienfait naturel des choses. Nous sommes là pour le lui rappeler et Torba est une preuve concrète de la légitimité de l’agro écologie, au sens d’une agriculture naturellement bienfaisante et productive, pour l’Algérie qui se cherche encore une agriculture moderne. Des Algériens, chacune et chacun à leur façons, unis autour de la volonté de sortir la société algérienne de sa torpeur post-traumatique, après la décennie noire.
http://www.nouara-algerie.com/article-rencontre-avec-pierre-rabhi-du-collectif-algerien-torba-le-23-decembre-2014-de-terre-et-d-esprit-125283149.html

3 thoughts on “Rencontre Pierre Rabhi & Collectif Torba Algérie

    1. Bonjour,Et moi je suis Sylvie, la maman de Milena, qui nous a raconte9 de long en large et de large en long, qui nous a oveurt un grand oeil sur ce qui se passe chez vous et qui se passera ensuite ailleurs et encore ailleurs si nous restons trop calmes. Merci pour cette lee7on de vraie vie car ce n’est pas eux qui l’ont, la vraie vie. Merci pour votre e9nergie, votre rage et vos cris de ceux qui re9sistent.Sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *