18 octobre 2021

De la necessité de collecter les graines locales

Le citoyen algérien sait-il que pratiquement tout ce que nous consommons comme légumes, fruits et céréales provient de graines hybrides F1, c’est-à-dire non reproductibles et OGM (difficile de prouver le contraire).
L’idée est de promouvoir la semence locale, qui en danger de disparition, largement remplacée par les semences étrangères, dangeureuses pour notre autonomie alimentaire et pour notre santé.
Le consommateur algérien doit prendre conscience de ces enjeux et ré-apprendre à se nourrir de la semence locale reproductible. Sinon, on restera dépendants de l’étranger pour très longtemps.
Alors, si on reconnait des légumes et céréales de notre région, gardons la, semons la et entretenons la.
C’est ce que nous avons choisi de faire. Cultivons notre santé, notre patrimoine, notre terroir.
Plus que jamais, il est urgent et souhaitable de créer une base d’approvisionnement en graines en Algérie, en cherchant chez les paysans, dans les petits marchés des villages qui vendent encore des légumes issus de variétés locales.
 
Dans ce contexte de sauvegarde de la biodiversité des comestibles, le Mouvement agroecologie-algerie oeuvre à receuillir des graines de particuliers (fellahs, paysans ou leur famille), s’informer auprès des chambres d’agriculture locales, et d’organismes étatiques, tels que l’Institut Technique des Cultures Maraichères, qui nous a gracieusement donné des graines reproductibles, que nous cultiverons prochainement.
Il nous a été promis d’autres variétés de navets, carottes, petits-pois… qui seront utiles pour les plantations d’automne et d’hiver.
Il est urgent et necessaire que le citoyen et consommateur algérien participe à cette prise de conscience, pour arriver à consommer véritablement local. A quand un marché des produits de terroir, avec nos anciennes variétés de légumes ?
 
Pour cette prise de conscience plus que souhaitable pour les citoyens du monde que nous sommes, ce reportage culte:
http://blog.francetvinfo.fr/guerre-des-graines/2014/06/08/la-guerre-des-graines-est-en-ligne.html
 
 

3 thoughts on “De la necessité de collecter les graines locales

  1. Bonjour
    Il serait plutôt nécessaire et urgent de créer des groupes de sauvetage des graines naturelle ( qui se reproduisent ) et de remettre à chaque groupe quelques échantillons de graines, ce qui augmenterai la chance de garder ces trésors pour l’avenir

    1. Tout à fait d’accord! Notre association a pour vocation, entre autres, de sauvegarder ce qui reste des graines locales. Si vous voulez vous joindre à nous, bienvenu!

  2. Salam.franchement c’est une bonne initiative et bon courage pour la suite car Monsoto va nous bouffer ..bonne chance

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *