5 décembre 2022

Atelier sur la stratégie des semences potagères locales en Algérie

Atelier sur la stratégie des semences potagères locales en Algérie

Torba a participé aujourd’hui à l’atelier organisé par l’institut technique des cultures maraîchères (ITCMI), dont le siège est situé à Staoueli.

L’Etat est décidé de booster les filières de semences fixes ou standards (non hybrides, tel que la carotte, laitue, aubergine) en relançant les exploitations agricoles dédiées à la multiplication que sont les fermes-pilotes.

Pour les semences locales (courges, haricots, lentilles, fèves, persil, oignon, et à un degré moindre courgettes, concombre, tomate marmande, poireau…) qui existent encore sur le marché de la semence, ce ne sont pas des semences fixées, il y a un besoin de les caractériser pour les homologuer et les inscrire comme semence au CNCC. Ce sera un projet à moyen terme.

Les projets à long terme concernent les semences hybrides, dont la production et multiplication necessite des moyens et une organisation quasi-millimétrique, voire même le rachat d’entreprises spécialisées à l’international.

Quant à l’association Torba, nous travaillons en marge de l’industrie semencière. Nous voulons sauvegarder la semence paysanne, qui existe fort heureusement dans les régions reculées (montagnes, oasis, le sud). Pour cela, tout un travail va être planifié avec les autorités, en commençant par la formation et l’accompagnement des agriculteurs partenaires de Matmoura.

S’il y a des petits agriculteurs qui souhaitent participer à ces formations, qu’ils se rapprochent de Torba (contacts) pour s’inscrire, sachant qu’ils devront signer un engagement à participer activement aux enquêtes de terrain et aux activités de solidarité paysanne.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *